Pourquoi l’huile d’olive est-elle si bonne pour la santé ?

Huile d'olive

Il semble que l’huile d’olive ait été découverte dans l’Antiquité. Il faut dire que son arbre mythique, l’olivier, était très idolâtré et faisait l’objet de multiples cérémonies. Les gens ont su estimer les bienfaits de son fruit et de son huile, d’ailleurs les Égyptiens avaient importé l’arbre de Crète pour panser leurs blessures. Connue sous le nom d’or vert, l’huile d’olive fait partie des condiments privilégiés des Méditerranéens. En France, l’huile d’olive est un allié incontournable pour une santé de fer et des recettes savoureuses.

Les bienfaits de l’huile d’olive

L’huile d’olive est riche en antioxydants comme les polyphénols et la vitamine E, tout en étant constituée de 70 % d’acide oléique. Grâce à ses qualités, ce produit peut protéger de manière significative les vaisseaux sanguins contre les dégâts causés par le stress oxydatif et les radicaux libres. Ceci, en réduisant la capacité de graisses alimentaires qui obstruent les artères. Se trouvant au centre du régime méditerranéen, elle est particulièrement connue pour lutter contre les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète.

Ce produit a aussi des propriétés anticancéreuses. Grâce à son contenu en acide oléique et en acides gras monoinsaturés, c’est un excellent allié pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang, mais aussi favoriser la production de HDL. Riche en acides gras, en antioxydants et en phytostérols, l’huile d’olive offre des vertus inégalées aux soins destinés à la peau. Un de ces ingrédients clés est le squalane dont la composition est proche de la cuticule et des cheveux. Ainsi, ce composant a la capacité de nourrir la peau en profondeur, de prémunir les signes du vieillissement prématuré et de préserver les cheveux de la déshydratation sans les rendre gras.

En outre, l’huile d’olive en vente sur edelices.com est un remède naturel pour tous les types de peau. Elle est riche en nutriments permettant de renforcer le système immunitaire. En fait, elle protège les cellules, aidant ainsi à prévenir les maladies et autres contagions pouvant affecter la santé.

Comment choisir votre huile d’olive ?

Pour obtenir une huile d’olive de qualité, il est préférable de choisir une huile vierge, c’est-à-dire le jus pur provenant des fruits de l’olivier, de préférence biologique et extraite de la première pression à froid. Cela garantit que l’huile a été distillée à l’aide de presses mécaniques et non par des procédés pétrochimiques. Lorsqu’elle est vierge et broyée mécaniquement, l’huile est considérée comme raffinée et surtout non traitée chimiquement. En principe, ces normes doivent être indiquées sur l’étiquette de l’huile.

Enfin, optez pour l’huile d’olive contenue dans des bouteilles en verre hermétiques ou des pots en métal, car ses nutriments peuvent s’abîmer lorsqu’ils sont exposés à la lumière. En plus, l’huile d’olive doit être utilisée dans les 4 à 5 mois après son ouverture. Avec le temps, sa qualité diminuera et elle deviendra rance.

Quelle quantité d’huile d’olive par jour ?

Vous devez faire attention à la surconsommation d’huile. Pensez à ingérer 2 à 4 cuillères à soupe d’huile végétale par jour, que ce soit pour une cuisson et un assaisonnement. Par exemple, vous pouvez opter pour une cuillère à soupe d’huile de colza afin de cuire les légumes et une à deux cuillères à soupe d’huile d’olive pour assaisonner les salades.

En outre, il est important de diversifier les huiles végétales, car elles n’ont pas la même valeur nutritive. En effet, l’huile de colza ou de lin est conseillée pour son contenu en oméga-3. En revanche, l’huile de noix ou de pépins de raisin possède des oméga-6 tandis que les huiles d’olive, d’avocat et de noisette sont riches en oméga-9.

Pour bien conserver votre huile, pensez à stocker la bouteille dans un endroit sec à l’abri de l’air et de la lumière. Privilégiez les contenants en verre transparent ou autres embouteillages opaques. Une fois que vous commencez à utiliser la bouteille, consommez-la dès que possible, reconditionnez-la après chaque utilisation pour conserver son arôme et remettez de préférence la bouteille dans le placard ou la cave afin qu’elle soit à l’abri du soleil.

Conseil de concoction à l’huile d’olive

En général, l’huile d’olive peut être employée crue, en guise de vinaigrette, en filet sur des poissons grillés ou des légumes vapeur. Vous pouvez aussi l’utiliser cuite, car c’est un corps onctueux suffisamment stable à la cuisson. Au-dessus de 210 °C, l’huile se gâte, mais cette température est élevée comparée à une température moyenne de friture. Par conséquent, chauffer l’huile d’olive n’a pas de contre-indication. Notez toutefois que sa fragrance est détruite à 70°c. Il est alors préférable d’employer l’huile d’olive basique pour la cuisson et d’opter pour un meilleur produit pour les préparations crues.

Pour conserver la saveur et les bienfaits de l’huile d’olive vierge lors de la cuisson, il est conseillé de la cuisiner avec de l’huile de tournesol. Ainsi, votre bouteille d’huile d’olive servira uniquement à la fin de la concoction. Une fois que votre poisson, vos légumes ou votre viande sont cuits, éteignez le feu et versez un filet d’huile d’olive dans l’assiette avant de servir.

Produits latins: les meilleurs endroits pour les acheter
La cuisine nikkei : la rencontre explosive entre la culture péruvienne et la culture japonaise